Est-il prudent de se teindre les cheveux pendant une grossesse ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
se-teindre-cheveux-femme-enceinte-explication

À ce sujet, les recherches sont nombreuses et pas toujours accordées. Mais globalement, les experts affirment qu’il n’est pas dangereux de se teindre les cheveux pendant une grossesse, surtout après le 1er trimestre.

Les colorations végétales et naturelles, à base de plantes, telles que le henné réduisent les risques et effets secondaires que peuvent poser les colorations chimiques. Aussi, il est préférable d’opter pour un balayage ou des mèches pour éviter que les produits chimiques ne soient directement mis au contact du cuir chevelu

La grossesse est bien évidemment un vrai bonheur (pour la plupart), mais il y a certaines choses auxquelles il faut faire attention côté santé ! Et une des questions fréquentes que se posent les mamans en devenir est la suivante : Est-ce que je peux me teindre les cheveux sans risques ?

Donc, si vous êtes enceinte et que vous voulez vous faire plaisir en offrant à vos cheveux une coloration, je vous dis comment réaliser votre souhait en minimisant les risques d’effets secondaires pour vous et votre bébé. Suivez-moi !

Sachez que cet article est secondé par un avis médical.

Je suis enceinte, est-ce qu’il est prudent de me teindre les cheveux ?

Nous le savons tous, les colorations pour cheveux qu’on trouve dans les commerces contiennent souvent beaucoup de produits chimiques : de l’ammoniac, des parabènes, des phtalates, et du peroxyde d’hydrogène. Sympa les noms, hein ?

Quand vous êtes enceintes, vous devez chercher à minimiser votre exposition, et celle de votre bébé, aux composants toxiques et chimiques. Néanmoins, quand il s’agit de teinture capillaire, seulement une petite quantité de produits chimiques est absorbée par le cuir chevelu.

Cela signifie que le risque que les produits chimiques entrent dans votre circulation sanguine, et donc atteignent votre bébé, est minime.

Et c’est exactement pour cette raison que de nombreuses recherches menées par des gynécologues et des obstétriciens affirment que se teindre les cheveux pendant une grossesse n’est pas toxique.  

Il faudra tout de même prendre en considération d’autres études qui ont été menées dans le même sens et qui, elles, ont livré de moins bonnes nouvelles :

  • Une étude, menée en 2005, déclare un risque augmenté de neuroblastome (un type de cancer du tissu nerveux). Pour cela, les enfants de 530 femmes, qui ont eu recours à une coloration chimique pendant la grossesse ont été comparés aux enfants de 500 autres femmes qui, elles, n’ont pas eu recours à une coloration chimique pendant la grossesse.
    Une autre recherche,menée en 2014, présente les mêmes observations.

  • Il y aussi d’autres études qui mettent en relation la teinture chimique pendant la grossesse et le développement de cellules cancéreuses dans les testicules chez les petits garçons de mamans qui ont été exposées aux produits chimiques de synthèse issus de grillades (plats préparés au barbecue) et qui se sont teintes les cheveux à la coloration chimique durant leur grossesse.

coloration-chimique-cheveux-femme-enceinte

Comment je peux me teindre les cheveux, en toute sécurité, pendant ma grossesse ?

Tout d’abord, il faudra consulter votre gynécologue-obstétricien avant de vous teindre les cheveux. Une fois que vous en avez discuté avec votre médecin, voilà quelques méthodes pour faire en sorte de vous teindre les cheveux, de la façon la plus sûre possible :

  • Les médecins préconisent d’attendre la fin du premier trimestre de grossesse pour vous teindre les cheveux. Le premier trimestre de grossesse est, en effet, le moment où votre bébé se développe rapidement et il est donc préférable de ne prendre aucun risque. À l’issue du 1er trimestre, le risque de nuire à votre bébé est fortement réduit

  • Évitez toute teinture si vous avez des lésions ou coupures au niveau du cuir chevelu. Ces dernières permettent aux produits chimiques et toxiques de pénétrer votre peau et de circuler dans votre sang et d’atteindre votre bébé

  • Si vous le pouvez, utilisez plutôt des colorations naturelles et végétales, comme le henné. Les médecins affirment que celles-ci enlèvent pratiquement tous les risques posés par des colorations chimiques.

Si vous achetez les colorations naturelles prêtes à l’emploi, lisez impérativement la notice et passez les ingrédients au peigne fin !

  • Optez pour des méthodes de coloration comme le balayage ou les mèches. Ainsi, les racines et le cuir chevelu ne seront pas mis au contact des produits chimiques.

  • Munissez-vous de bon sens ! Si vous vous teignez les cheveux chez vous, portez des gants et respectez le temps de pose indiqué sur la notice. Ensuite, pour être sûre d’éliminer tout résidu toxique et chimique, rincez votre cuir chevelu intensément ! Ces méthodes sont conseillées même hors grossesse.

  • Lors de la coloration, installez-vous dans une pièce bien aérée. Une meilleure ventilation réduit vos chances d’inhaler les produits chimiques, ce qui pourrait être nocif à vous et à votre bébé en développement. Vous pouvez laisser la fenêtre ouverte, et si vous avez un ventilateur, c’est encore mieux !
coloration-chimique-cheveux-femme-enceinte-allaitement

Et la coloration des cheveux pendant l’allaitement ?

Pour être honnête, il y a peu de recherches qui portent sur l’impact de la coloration chimique pendant l’allaitement. Les experts pensent qu’il n’est pas risqué de se teindre les cheveux pendant l’allaitement. Pourquoi ? Parce-que la quantité de produits chimiques qui pourraient atteindre le lait maternel est infime.

Se teindre les cheveux pendant une grossesse ? Ce que j’en pense !

Après avoir fait de nombreuses recherches, il est évident qu’il faut absolument attendre la fin du 1er trimestre de grossesse avant de se teindre les cheveux. À ce moment-là, il faudra mener l’opération de coloration dans une pièce très bien aérée et éviter au maximum l’inhalation d’ingrédients toxiques et chimiques.

C’est vrai que pendant une grossesse, on a envie de se sentir belle et bien ! Néanmoins, il faudra rester vigilant et éviter toute chose qui pourrait nous faire sentir mal à l’aise, ou même, en danger. Pensez à votre santé et au bébé qui arrive quoi !

Conclusion

En prenant les précautions nécessaires et en faisant appel à son bon sens, il est rarement dangereux d’avoir recours à une coloration chimique pendant la grossesse.

Personnellement, je trouve qu’il est préférable d’opter pour une coloration naturelle et végétale, comme le henné. Comme ça, je suis sûre à 100% qu’il n’y aucun risque pour mon bébé et moi.

Découvrez les meilleures offres du moment !

Meilleure Vente n° 1
Garnier Color Herbalia - Coloration 100% végétale - Châtain Ambré-
Formule vegan : sans ingrédients d'origine animale ou dérivés
Économisez 3,09 EURMeilleure Vente n° 2
Schwarzkopf - 100% Végétale - Coloration Poudre - Vegan - Noir
La poudre colorante naturelle respecte votre cuir chevelu; Couvre les cheveux blancs; Résultat couleur longue durée et reflets naturels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 1 =