Comment identifier et traiter son allergie au maquillage ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
identifier-traiter-son-allergie-maquillage


Alors que vous entamez votre démaquillage du soir, vous voyez tout de suite une différence en voyant votre reflet dans le miroir. En effet, vos yeux sont sensibles avec un gonflement des paupières très significatif ou vous remarquez une irritation sur votre visage. 

Attention, vous faites peut-être une réaction allergique aux produits de maquillage.

Souvent associée à une allergie de contact, elle s’active face à un cosmétique nouveau qui va sensibiliser vos yeux ou votre peau lorsque vous l’appliquez sur votre visage.

Eh oui, il faut traiter votre peau avec un grand respect, grâce à des produits de qualité !

Pour éviter au mieux ce genre de situation pas très glamour, je vous explique comment identifier et traiter son allergie au maquillage.

Qu’est-ce qu’une allergie au maquillage ?

L’allergie aux cosmétiques, c’est cette réaction irritative qui est provoquée par les compositions chimiques des produits de maquillage.

Plus les années passent et plus les allergies se font nombreuses, car les composants de ces produits peuvent devenir de véritables allergènes pour votre peau.

L’allergène, c’est une substance qui, en contact avec la peau ou les yeux, va provoquer ce qu’on appelle une réaction de sensibilisation.

Les allergènes sont très nombreux. Ainsi, il y a les allergènes dus aux :

  • aliments ;
  • pollens ;
  • poussières ;
  • venins d’insecte ;
  • produits chimiques ;
  • substances ;
  • produits cosmétiques.

L’allergie peut donc se traduire par différentes réactions de votre organisme, qui proviennent d’un mécanisme inflammatoire. Une fois lancé, c’est tout un processus qui s’enclenche dans votre corps.

Ainsi, dès que vous entrez en contact avec l’allergène, il se produit système de réaction en chaîne :

  1. L’histamine, une substance active, va répondre à l’allergène en déclenchant une sécrétion d’immunoglobulines Ige E à travers les plasmocytes.
  2. Une inflammation survient à la suite de la réaction de l’histamine.

Vous l’aurez compris, l’allergie est toujours une réponse en excès à un déclencheur, dans notre cas, un produit cosmétique.

C’est une hypersensibilité immunitaire, c’est pourquoi vous devez prêter attention au moindre signe et réagir en conséquence ! 

identifier-traiter-son-allergie-maquillage-demangeaisons-mains

Comment reconnaître une allergie au maquillage ?

Croyez-moi, si jamais un jour vous faites une allergie aux cosmétiques, vous vous en rendrez vite compte !

En effet, votre organisme réagit à une ou plusieurs substances allergènes lorsque vous avez :

  • une démangeaison intense des mains ;
  • un eczéma des paupières ;
  • des vésicules qui suintent ;
  • les yeux rouges et/ou gonflés.

En réalité, il ne sera pas difficile de noter un changement sur votre visage en cas d’allergie. Là où les choses se corsent légèrement, c’est lorsqu’il faut trouver son origine.

Il faut savoir que si l’élément allergène n’est pas toujours simple à trouver, c’est parce que certaines réactions, les allergies cutanées surtout (type eczéma), peuvent mettre jusqu’à 48 h après le contact pour apparaître ! 

En revanche, les allergies oculaires se manifestent bien plus rapidement, vous n’aurez pas de mal à trouver le fautif.  

identifier-traiter-irritation-allergie-maquillage-demangeaisons

Différence entre l’allergie et l’irritation

Il est important de distinguer l’allergie de la simple irritation, qui va affecter les peaux sensibles.

En effet, une irritation va se traduire par des :

  • tiraillements ;
  • brûlures.

Dans ce cas, il faudra surtout modifier vos habitudes de vie : limiter les lavages et utiliser des produits respectueux de votre peau.

D’ailleurs, pour résoudre le souci d’une irritation cutanée, il vous suffit d’appliquer des crèmes adoucissantes et diminuer, voire proscrire, l’utilisation du produit qui agresse votre peau.

Les différents allergènes du maquillage

Même si elle n’est pas si fréquente, l’allergie au maquillage peut être grave, c’est pourquoi chaque réaction est importante à noter.

Ce n’est pas la partie la plus rigolote de l’article, mais elle va vous aider à identifier plus rapidement le coupable : je vous dresse la liste des principaux allergènes, responsables des risques d’allergie.

Les allergènes courants

Votre réaction allergique provient sûrement des :

  • Parfums : ce sont les principaux responsables, puisque certaines de leurs molécules parfumantes sont davantage allergisantes (linalol, limonène, citronellol et géraniol). Rassurez-vous, depuis 2005, ces molécules sont indiquées sur les étiquettes de tous vos produits cosmétiques.
  • Conservateurs : bien qu’ils soient utiles pour protéger le produit, certains d’entre eux font partie des allergènes les plus fréquents en cosmétique. Les absorbants ultraviolets ainsi que les antioxydants sont en tête !
  • Méthylchloroisothiazolinone-méthylisothiazolinone (MCI-MI) : il a un nom à coucher dehors comme on dit, mais on s’en sert très largement en cosmétique, surtout dans les gels-douches ou les produits non-rincés (parfums). Sa tendance allergène est maintenant reconnue, sachez que sa concentration est donc limitée.
  • Glycols : malheureusement très irritants et allergènes, les Glycols remplacent de plus en plus la glycérine, qui elle est non-irritante et rarement sensibilisante, parce qu’ils sont de meilleurs solvants.
  • Propolis : cette résine végétale qui nous vient des abeilles est très présente dans les rouges à lèvres et les produits de maquillage des yeux.
  • Pigments : pratiques pour colorer vos lèvres et vos yeux, leur composition devient de plus en plus saine avec le temps. Cela dit, faites attention à certains pigments encore très allergisants comme la Paraphénylènediamine (PPD).
identifier-traiter-irritation-allergie-maquillage-allergenes

Les nouveaux allergènes

Comme si cela ne suffisait pas, des petits nouveaux font leur entrée dans cette liste de substances potentiellement allergisantes.

Remercions l’Association Nationale de Formation Continue en Allergologie (1), qui nous alerte sur les nouveaux allergènes, comme :

  • le shellac, présent dans les mascaras et les rouges à lèvres ;
  • l’huile de soja, qu’on trouve dans certaines crèmes et rouges à lèvres ;
  • les hydrolysats de blé, composants de certaines crèmes et masques pour le visage ;
  • le ricinoléate de zinc, que l’on retrouve dans les déodorants ou les rouges à lèvres ;
  • le panthénol, présent dans les cicatrisants ou produits capillaires.

Date de péremption

C’est vrai, il existe de nombreux composants allergènes, mais je vous mets en garde sur une autre cause d’allergie au maquillage.

Vous ne le savez peut-être pas, mais tous les produits cosmétiques ont des dates de péremption. 

Si vous continuez de les utiliser en dépassant le délai, vous risquez de vous retrouver avec des cosmétiques contaminés, qui pourraient également provoquer une allergie cutanée.

irritation-allergie-maquillage-identifier-traiter

Traiter une allergie au maquillage : mode d’emploi

Votre peau risque un jour de réagir plus ou moins brutalement à l’un des composants de vos produits cosmétiques. Autant vous préparer en sachant déjà quoi faire pour traiter votre allergie !

Nettoyage doux

Tout d’abord, vous devez éliminer la moindre trace du produit allergène de votre peau en la nettoyant à l’aide d’un savon doux. 

Ensuite, appliquez une crème hydratante que vous utilisez déjà quotidiennement afin d’apaiser votre peau. Le plus souvent, ce geste suffit à calmer la réaction.

- 1,14 EURMeilleure Vente n° 1
Cattier Savon Doux Végétal Surgras Karité BIO 150 g
Cattier Savon Doux Végétal Surgras Karité BIO 150 g
Pain; Cosmebio Ecocert
3,95 EUR −1,14 EUR

Cela paraît logique, mais je préfère le souligner, ce n’est pas le moment d’appliquer d’autres produits nouveaux sur votre peau déjà fragilisée par la réaction allergique.

Enfin, évitez temporairement l’utilisation de certains éléments qui seraient susceptibles d’irriter davantage votre peau comme le coton, l’eau du robinet ou encore les parfums.

allergie-maquillage-reaction-identifier-traiter-demaquillant

Et pour vos yeux ?

Si vous avez fait une réaction à un produit cosmétique sur vos yeux, débarrassez-vous de toute trace de produit (fard à paupières et/ou ombre à paupières).

Pour cela, n’hésitez pas à vous servir de votre démaquillant habituel, puis d’utiliser de l’eau minérale généreusement.

Ensuite, je vous conseille d’appliquer des gouttes de larmes artificielles, qui aident à soulager les symptômes et qui vont hydrater vos yeux secs et irrités.

- 1,95 EURMeilleure Vente n° 1
N.A.E. - Eau Micellaire Démaquillante Nettoyante Visage - Parfum de Rose Frais -...
N.A.E. - Eau Micellaire Démaquillante Nettoyante Visage - Parfum de Rose Frais -...
Eau micellaire BIO; Nettoie & démaquille en douceur; Ressentez la fraîcheur du parfum de rose frais & velouté de ce soin.
5,90 EUR −1,95 EUR
- 0,87 EURMeilleure Vente n° 2
So'Bio Étic Mon Lait d'Ânesse Lait Démaquillant Soyeux 200 ml
So'Bio Étic Mon Lait d'Ânesse Lait Démaquillant Soyeux 200 ml
certification: cosmebio; Ingrédients: So Bio Étic Mon Lait d Ânesse Lait Démaquillant Soyeux 200 ml
6,50 EUR −0,87 EUR

Consultation chez le médecin

Si vous ne voyez pas de changement et que la réaction perdure, vous devrez prendre un rendez-vous avec votre médecin traitant, qui peut :

  • prescrire un traitement symptomatique ;
  • vous envoyer chez  un dermatologue.

Dans des cas très extrêmes, il est possible que vous deviez voir un dermato-allergologue, qui pourra pratiquer des tests cutanés, afin de déterminer avec précision l’allergène coupable. 

Pour la petite anecdote, si votre allergie est bien en rapport avec l’utilisation d’un produit, ce spécialiste va déclarer votre effet indésirable à l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (2).

prevention-allergie-maquillage-reaction-identifier-traiter

Comment éviter les risques d’allergie au maquillage ?

Vous n’avez pas envie de vous retrouver avec les yeux bouffis au réveil ? Il existe des moyens préventifs pour éviter les risques d’allergie au maquillage.

Ainsi, vous devez :

  • changer un produit à la fois dans votre routine de maquillage et de soin, afin de rapidement détecter l’allergène en cas de réaction ;
  • acheter des produits issus de la même marque, car les gammes sont composées des mêmes principes actifs, donc moins de risques d’allergie ;
  • tester le nouveau produit sur l’intérieur du cou et attendre 24h avant de l’appliquer sur votre visage.

Pour être sûre, je vous conseille vivement d’opter pour du maquillage vegan ou des cosmétiques issus de l’agriculture biologique.

Ils représentent un budget parfois plus conséquent, mais leur composition est plus saine, avec donc moins de risques de réaction allergique !

prevention-allergie-maquillage-reaction-conseils

Ma dernière astuce

Maintenant que vous savez comment identifier et traiter une allergie au maquillage, vous devrez anticiper plus facilement les risques.

J’ai une dernière astuce, radicale mais très tendance : le No Make Up !

En supprimant l’application de cosmétiques de votre routine, vous diminuez de beaucoup le contact avec un composant allergène ! 

De plus, cette nouvelle mode, portée par de plus en plus de stars, vous permet d’envoyer un message écologique, mais aussi de vous démarquer des diktats de la société, qui vous disent que vous êtes bien plus jolies avec du maquillage sur le visage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois + 19 =