Comment colorer naturellement ses cheveux blancs sans henné ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
cheveux-blancs-couvrir-coloration-vegetale-sans-henne

Si vous avez des cheveux blancs et que vous souhaitez les camoufler, peut-être avez-vous remarqué qu’il peut être difficile de les colorer. 

En effet, leur texture différente des autres cheveux – en général plus épaisse – amène parfois un rejet des pigments de coloration.

Si vous souhaitez ne plus appliquer de coloration chimique, ce qui serait très bénéfique pour vos cheveux, il existe des colorations végétales bio

Celles-ci peuvent contenir du henné, qui aide la couleur à se fixer, mais vous pouvez aussi opter pour d’autres solutions si vous le souhaitez.

Voici donc un article pour vous expliquer toutes les différences afin de vous aider à bien choisir votre coloration végétale pour couvrir les cheveux blancs sans henné.

Les différences entre les colorations naturelles : avec et sans henné

Si vous optez pour une couleur végétale afin de camoufler vos cheveux blancs, il est important de connaître les différences qu’apporte la présence de henné dans les préparations. 

La couvrance

C’est LE critère qui nous importe lorsqu’on souhaite cacher ses cheveux blancs : la coloration à base de plantes sera-t-elle efficace ou pas ? 

Lorsqu’il y a du henné, la couvrance est supérieure. Le cheveu est enrobé et gainé par le henné, ce qui ne l’abîme pas, contrairement à une couleur chimique qui ouvre les écailles. 

Le henné permet également de fixer les couleurs, c’est pourquoi si vous avez de nombreux cheveux blancs c’est la méthode à privilégier.

La coloration végétale sans henné va également permettre aux pigments de se positionner autour de la fibre capillaire. Le cheveu est donc également gainé, protégé, et devient donc plus brillant et plus fort. 

Sans l’effet fixateur de couleur du henné, la couvrance peut-être moins bonne. C’est pourquoi nous recommandons ce choix si vous avez seulement quelques cheveux blancs ou des racines à camoufler.

cheveux-blancs-couvrance-coloration-vegetale-sans-henne

La méthode d’application

La méthode d’application reste sensiblement la même, qu’il y ait du henné ou pas dans votre préparation.

Cette dernière s’effectue en mélangeant différentes poudres de plantes avec de l’eau chaude, jusqu’à obtenir une pâte. Privilégiez des ustensiles en bois pour le mélange, qu’il s’agisse du bol ou des cuillères et des spatules.

Appliquez ensuite le produit mèche à mèche, de la racine jusqu’aux pointes. La pâte doit rester tiède, sans grumeaux, et facile à appliquer.

Puis enveloppez votre tête de film plastique et d’une serviette afin de maintenir la chaleur : la préparation ne doit pas sécher !

La différence se fait au niveau du rinçage. En cas de henné, n’appliquez surtout pas de shampoing, mais plutôt un soin capillaire fixateur. 

Si votre préparation ne contient pas de henné c’est moins grave, cependant je vous recommande d’éviter de faire un shampoing immédiatement. Attendez deux jours avant de laver vos cheveux

Mon conseil : avant application, appliquez de l’huile de coco sur le haut de votre front, vos oreilles et votre nuque. Cela vous facilitera la tâche pour essuyer les débordements à la fin de l’application. 

Le temps d’application

Si vous choisissez d’appliquer un henné neutre avant de faire votre coloration capillaire maison, vous devez le laisser poser au moins trois heures pour qu’il soit efficace. 

Ajoutez à cela les trois heures suivantes nécessaires à la fixation de la couleur. 

C’est un critère non négligeable puisque vous devrez être chez vous presque toute la journée pour réaliser cette couleur végétale pour cheveux blancs. 

Si vous laissez poser moins longtemps, la couleur sera moins intense, et la couvrance éventuellement moins bonne.

Si vous utilisez une poudre colorante aux plantes, sans henné, le temps de pose peut varier, mais il dépasse rarement les trois heures en tout. 

couvrance-cheveux-blancs-coloration-vegetale

Les choses à savoir avant de passer à la coloration des cheveux blancs

La durée de la couvrance des cheveux blancs avec une coloration végétale est moindre qu’avec une coloration chimique. En effet, cette dernière modifie les pigments à l’intérieur des écailles.

Il faudra donc refaire sa couleur régulièrement, mais il n’y a aucune contre-indications à cela puisqu’il s’agit de produits naturels.

Ensuite, le choix de couleur peut être difficile, ainsi que le dosage au moment de la préparation. 

Les cheveux peuvent virer au vert par exemple : dans certains cas c’est normal, il faut quelques jours aux pigments naturels pour s’oxyder et prendre des teintes brunes.

De même, les cheveux blancs peuvent donner une couleur plus vive, cuivrée ou orangée, car la couleur de base à un impact sur le rendu final. 

C’est donc un élément à prendre en compte lors du choix de vos pigments et poudres végétales.

Les poudres capillaires sans henné

Si vous souhaitez donc passer à la coloration végétale sans henné pour couvrir vos cheveux blancs, voici une liste non exhaustive des principales poudres de plantes que vous pourrez trouver. Chacune à ses spécificités et ses avantages.

C’est avec l’expérience et la pratique que vous concocterez la couleur que vous souhaitez. Pour ma part, il m’a fallu de nombreux essais avant de trouver ce qu’il me fallait !

L’indigo

On retrouve très souvent l’indigo dans les kits de coloration végétale, ou dans les mélanges ayurvédiques en salon de coiffure.

Cette poudre est issue des feuilles de l’arbre Indigoferatinctoria. C’est une couleur végétale très indiquée pour les cheveux blancs, mais surtout si votre base naturelle est foncée. Nous la déconseillons sur les cheveux blonds.

De manière générale, la poudre d’indigo va venir foncer une préparation. C’est un pigment qui tient très bien sur la durée. 

Sachez que si vous souhaitez faire dégorger un peu votre indigo, vous pouvez le faire grâce à un peu de Vitamine C liquide ajoutée à un masque neutre.

La poudre de Katam

La poudre de Katam vient du Buxuxdioica. C’est une teinte foncée, qui accentue les colorations, mais qui est tout de même moins forte que l’indigo.

Le katam est donc très indiqué pour couvrir les cheveux blancs, et il convient à toutes les couleurs de cheveux. Cette poudre va en plus apporter un véritable soin à vos cheveux.

C’est une couleur idéale à mélanger avec d’autres poudres, pour obtenir une couleur végétale personnalisée.

couvrance-cheveux-blanc-coloration-vegetale-brou-de-noix

Le brou de noix

Il serait dommage de ne pas utiliser ce que la nature nous offre pour colorer naturellement les cheveux blancs. Elle fait partie des poudres issues des plantes tinctoriales, et on obtient celle-ci à partir des coques de noix.

Elle a une très bonne couvrance et va camoufler efficacement les cheveux blancs. On peut l’utiliser également en soin capillaire : mais sachez que cela peut modifier la teinte de vos cheveux.

Vous pouvez tout à fait mélanger le brou de noix avec du katam pour multiplier les bienfaits sur votre chevelure.

L’hibiscus

L’hibiscus va permettre d’apporter des reflets naturels à vos cheveux. Cette fleur, mélangée avec une des poudres précédentes, va permettre d’apporter un peu de douceur avec des reflets doux.

Cette poudre est naturelle et va venir enrober vos cheveux pour les soigner, sans interférer sur sa structure interne.

Vous pouvez donc l’ajouter à votre préparation de base.

couvrance-cheveux-blanc-coloration-vegetale-hibiscus

Coloration végétale : combien ça coûte ?

En salon de coiffure, une coloration végétale ou au henné coûte environ 90€. Bien sûr, les prix varient et nous vous encourageons à demander un devis à votre salon avant de vous lancer.

Par exemple, j’ai eu la mauvaise surprise de devoir débourser 190€ lors de ma première fois… Maintenant, je sais qu’il faut absolument demander le prix en amont pour ne pas avoir de mauvaise surprise !

En revanche, réaliser ses colorations végétales à la maison est très économique. Vous pouvez trouver des poudres facilement sur internet.

Grâce à cela, une coloration végétale me revient entre 5€ et 10€ à chaque fois. Une vraie économie, en plus de la satisfaction de réaliser soi-même sa couleur personnalisée. 

Comment entretenir sa coloration végétale sans henné ?

Pour bien prendre soin de votre couleur naturelle, notre premier conseil est d’éviter les produits chimiques

Stop aux shampoings et masques qui contiennent des silicones, des sulfates, ou autres produits nocifs. Optez uniquement pour des shampoings naturels et bio.

Vous pouvez aussi réaliser des masques ou des bains d’huiles qui contiennent un peu de poudres ayurvédiques ou colorantes. Attention, car cela peut légèrement modifier la couleur de vos cheveux.

Enfin, pour préserver la beauté de vos cheveux, pensez à les hydrater et à les nourrir régulièrement. Pour cela, utilisez de l’aloé vera, et effectuez des bains d’huile régulièrement. 

cheveux-blancs-couvrance-coloration-vegetale-naturelle-sans-henne

Coloration végétale naturelle sans henné : le mot de la fin

Cet article vous a mentionné les principales poudres de plantes que vous pouvez utiliser pour colorer naturellement vos cheveux. 

Une fois à l’aise, vous pourrez vous amuser à mélanger plusieurs d’entre elles, et à y ajouter des pigments afin d’obtenir de beaux reflets. 

Vous pouvez effectuer des essais en notant à chaque fois la quantité de poudre que vous utilisez. Ainsi, en y allant progressivement, vous ne prenez aucun risque d’obtenir quelque chose qui ne vous plait pas.

Vous finirez par obtenir la teinte qui vous convient le mieux. Et rassurez-vous, les couleurs étant naturelles, il y a très peu de risques de se rater, contrairement à une coloration chimique qui modifie la structure du cheveu de manière irréversible.

Et vous, quels sont vos mélanges favoris ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − douze =