Quels sont les ingrédients toxiques à éviter dans vos produits capillaires ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
produits-capillaires-cheveux-toxiques-eviter

Personnellement, j’adore chouchouter mes cheveux avec des produits naturels, sans additifs ou ingrédients toxiques qui, in fine, font plus de mal que de bien. Pourtant, l’industrie cosmétique ne voit pas les choses du même œil.

Dans cet article, je vais dérouler la liste des produits chimiques qui se dissimulent dans les produits capillaires que vous utilisez régulièrement, et qui sont mauvais, voire toxiques, pour la santé de vos cheveux et donc leur apparence.

Qui sont donc ces ingrédients qui se trouvent dans vos shampooings, après-shampooings et masques ? 

1. Les sulfates

Les sulfates sont des agents nettoyants économiques, que l’on trouve très souvent dans les shampooings. Pourquoi ? Parce que les sulfates sont très efficaces dans le lavage des huiles, donnant à votre cuir chevelu cette sensation de propreté absolue.

Quand ils sont appliqués sur des cheveux humides, les shampooings au sulfate moussent rapidement, ce qui peut nous rendre complètement addict ! Les sulfates sont à l’origine du mythe de “ça doit bien mousser pour bien nettoyer”. Même si cet ingrédient est considéré sans danger, je vous conseille vivement d’opter pour des shampooings sans sulfate.

En réalité, le sulfate est un produit chimique très agressif et très asséchant, vu qu’ il élimine toutes les huiles naturelles des cheveux et du cuir chevelu. A la longue, vos cheveux seront affaiblis, ternes et très fragiles.

Les sulfates les plus fréquents : le laurylsulfate de sodium (SLS) et le laureth sulfate de sodium(SLES)

2. Les huiles minérales

Les huiles minérales sont aussi très économiques et hydratantes. Elles sont présentes dans différents produits cosmétiques. Bref, un must ! Quand elle est utilisée pour des traitements capillaires, l’huile minérale a pour action de restaurer la brillance, réparer les cheveux cassés, et faciliter le démêlage. 

Bien que l’huile minérale agit comme une couche protectrice et brillante, elle ne pénètre pas la fibre capillaire et n’est donc pas efficace dans le traitement des dommages existants. 

Si vous êtes à la recherche d’une huile plus susceptible de prévenir la perte de protéines essentielles des cheveux, il est conseillé de regarder du côté d’après-shampooings ou masques contenant de l’huile de noix de coco. En effet, les huiles végétales offrent généralement bien plus d’avantages que l’huile minérale.

Le mieux serait d’opter pour un pot d’huile de noix de coco 100%. Elle hydrate vos cheveux et, contrairement à l’huile minérale, elle sera profondément absorbée par ces derniers. Que vos cheveux soient abîmés ou en bonne santé, l’huile de noix de coco est l’un des produits naturels les plus efficaces pour maintenir des cheveux sains et prévenir la perte de protéines. 

3. Les parabènes

Les parabènes sont des agents de conservation utilisés pour prévenir l’apparition de bactéries dans nos produits cosmétiques. En 2004, une étude (1) a trouvé de grosses quantités de parabènes chez les clients cancéreux, bien que les chercheurs n’ont pas confirmé pourquoi ou comment c’est arrivé. 

Malgré le fait que les recherches n’ont pas été menées dans le sens d’établir une relation entre les produits cosmétiques et le cancer, on ne peut pas non plus affirmer le contraire. Alors qu’à ce sujet, la science est rarement concluante, la plupart des recherches affirment que les parabènes sont sans danger. Personnellement, je conseille d’utiliser des produits capillaires sans parabènes.

Les parabènes les plus fréquents : parabène de méthyle, parabènes de propyle, le parahydroxybenzoate 

4. Les alcools dénaturés

Les alcools dénaturés sont une catégorie d’ingrédients cosmétiques qui peuvent assécher le cuir chevelu si ils sont utilisés trop fréquemment et en quantité importante. Il est donc préférable d’éviter tous les produits qui affichent de l’alcool. Même si, techniquement, ces alcools sont sans danger, il est conseillé de s’en tenir loin afin d’aider vos cheveux et votre cuir chevelu à rester en bonne santé et hydratés sur le long terme.

ingredients-eviter-cosmetiques-cheveux
Noxious additives in cosmetics. Laboratory with chemical substances.

5. Les parfums de synthèse

Les parfums sont connus pour causer une multitude de réactions cutanées : rougeurs, démangeaisons, urticaires ou dermatites. Quand parfum figure dans la liste des ingrédients, restez prudents. Légalement, il n’est pas obligatoire d’indiquer en détail le type ou la composition du parfum. Il peut donc y avoir une panoplie de d’irritants ou allergènes potentiels cachés.

Plus de 95% des produits chimiques trouvés dans les parfums synthétiques sont dérivés de produits pétrochimiques. Il est indéniable qu’utiliser un shampooing qui sent bon améliore l’expérience et la rend plus agréable. 

Il reste quand même conseillé de se tourner vers des shampoings, après-shampoings ou masques sans parfum, surtout si votre cuir chevelu est sensible. Vous pouvez toujours appliquer des produits parfumés sur la pointe des cheveux.

Appellations fréquentes : parfum, fragrance

6. Le formaldéhyde

Le formaldéhyde est un ingrédient qui est actuellement en cours d’examen car suspecté d’être potentiellement dangereux. Il s’agit d’une vapeur qu’on trouve dans des produits capillaires pour lisser, faire pousser et nettoyer les cheveux. 

Des traces de ce produit peuvent être trouvées dans d’autres ingrédients : des agents nettoyants comme le laurylsulfate de sodium etc. 

Le formaldéhyde est potentiellement dangereux pour le cuir chevelu et la peau. D’ailleurs, au Canada, il est restreint. (2)

7. Le goudron de houille

Les colorants artificiels utilisés dans les produits cosmétiques, dont les colorations capillaires, sont dérivés du goudron de houille, donc de pétrole. Ils contiennent d’autres produits chimiques et des métaux comme de l’aluminium, dont la relation avec le cancer et des dommages cérébraux a été établie.

En raison du potentiel irritant important des colorants artificiels dérivés du goudron de houille, ils sont interdits au Canada. 

L’identifier dans la liste des ingrédients : FD&C or D&C, suivi d’une couleur et d’un nombre; phenylenediamine

8. Les silicones

Il y a cette relation un peu passionnelle entre certaines personnes et les silicones. Je t’aime, j’te déteste ! Quand les silicones composent un après-shampoing ou une mousse coiffante, ils agissent comme une couche protectrice qui enveloppe le cheveu tout en donnant cet effet de brillance et de tenue.

Les silicones sont des agents émollients qui sont efficaces pour enfermer l’hydratation, ce qui donne aux cheveux cet effet soyeux, instantané, mais surtout, artificiel. A la longue, les silicones alourdissent le cheveu, et comme ils enveloppent le cheveu d’une couche extérieure, ils empêchent aussi l’humidité de pénétrer. Résultat ? Cheveux secs, fragilisés et cassants.

Si vous êtes à la recherche de tous ces effets, optez pour des solutions nourrissantes et saines sur le long-terme. Utilisez un après-shampoing, un masque ou des sérums qui contiennent des huiles végétales pressées à froid. Vous aurez des cheveux vraiment soyeux et brillants. 

Les huiles les plus réputées sont l’huile de noix de coco, l’huile d’argan et l’huile de marula.

Identifier les silicones : Cyclométhicones, Diméthicones, Phényl Triméthicone, Cyclopentasiloxane (D5) et Cyclohexasiloxane (D6)

produits-capillaires-cheveux-eviter-toxiques

9. Les phtalates

Un large éventail d’ingrédients est listé comme phtalates, et chaque type aura ses propriétés et réglementations. Dans les formules cosmétiques, les phtalates sont souvent utilisés pour dissoudre d’autres ingrédients, améliorer la texture ou même la tenue des parfums. Un des phtalates, le DEHP ou 2-éthylhexyle, peut être nuisible à la santé humaine. 

Le Canada en interdit l’utilisation dans les produits cosmétiques. Sinon, toute indication de parfum dans les produits capillaires réfère aux phtalates. Encore une fois, il est conseillé d’utiliser des produits qui indiquent qu’ils sont sans parfums et phtalates.

10. La para-phénylènediamine (PPD)

La paraphénylènediamine ou PPD est un composant chimique qu’on retrouve dans les colorations capillaires semi-permanentes et permanentes en vente libre. Alors, quand le PPD est est mis au contact de la peau, il peut causer des réactions allergiques et augmenter la sensibilité aux rayons UV. 

Même si beaucoup de personnes utilisent régulièrement des colorations capillaires chimiques, les personnes au cuir chevelu fragile et sensible devraient vraiment éviter ! 

Notez que ces produits toxiques sont présents dans presque tous les produits capillaires qu’on trouve en vente libre et même dans les salons de coiffure chics et réputés. 

Certains produits indiqueront même être “naturels”, donc à vous d’être vigilant et prudent !

- 4,59 EURMeilleure Vente n° 1
- 4,36 EURMeilleure Vente n° 3
CATTIER Masque Capillaire Réparateur 200 ml
CATTIER Masque Capillaire Réparateur 200 ml
Restructurant, il prévient la formation des fourches; Plus forts, les cheveux sont soyeux, souples, doux et brillants
13,95 EUR −4,36 EUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × quatre =