Saponification à froid : mes recettes de savon à faire soi-même

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
saponification

Le savon fait maison est en train de devenir un des must have dans l’univers de la cosmétique, et plus particulièrement la saponification à froid.

En effet, parce qu’il conserve parfaitement les différentes huiles essentielles et huiles végétales qui le composent, cela fait de lui votre meilleur allié beauté !

De plus, sa fabrication est très facile à reproduire chez vous, pour un savon solide qui répond aux besoins exacts de votre peau.

Pour en savoir plus, dans cet article, vous saurez tout sur la saponification à froid et mes recettes de savon à faire soi-même !

Qu’est-ce que la saponification à froid ?

Le processus de saponification (1), qui signifie « transformer en savon » est une technique pour fabriquer des savons très doux pour la peau.

Comme il conserve parfaitement tous ses ingrédients de base, le savon à froid est un allié de taille comme soin corporel !

Ainsi, c’est une solution plus économique, mais aussi plus écologique, face aux savons industriels, qui eux sont créés à chaud.

Saponification à froid ou à chaud, quelle différence ?

De manière générale, la saponification est le résultat du mélange d’un corps gras avec de la soude, afin qu’il se produise une réaction chimique.

Selon la technique utilisée, à chaud ou à froid, la durée de la saponification varie.

Ainsi, pour un procédé :

  • à froid, il faut compter 4 à 6 semaines. Une méthode lente mais efficace, puisque toute les propriétés des différents ingrédients est préservée ;
  • à chaud, ou « au chaudron », qui se fait plus rapidement, mais qui diminue les bienfaits des éléments qui composent le savon. C’est la méthode utilisée en majorité dans les industries.

Voilà pourquoi les pains de savon ont souvent mauvaise réputation. Chaque fois qu’on les utilise, notre peau paraît toute sèche !

Ce n’est donc pas le savon qu’il faut blâmer, mais plutôt sa conception : si ses ingrédients sont respectés, comme c’est le cas de tout savon artisanal à froid, il laissera votre peau aussi douce que celle d’un bébé.

Saponification à froid : mes recettes de savon à faire soi-même

saponification recettes

Pour les adeptes du home made, je vous propose ici quelques recettes maison de savon, très simples à reproduire.

Après ça, vous ne pourrez plus vous en passer.

Le matériel

Pour vous lancer dans la fabrication de la pâte à savon, il vous faudra réunir quelques ustensiles nécessaires, comme un :

  • moule à savon en silicone, de la forme de votre choix ;
  • mixeur plongeur ;
  • thermomètre de précision ;
  • balance ;
  • équipement pour se protéger de la soude (masque, gants, lunettes et vêtements couvrants !).

Selon la recette choisie, vous aurez aussi besoin de différents récipients !

Les ingrédients

Sans rentrer dans les détails, sachez que les ingrédients de base d’un savon sont :

  • l’eau ;
  • les corps gras (huile d’amande douce, huile de coco, beurre de karité, etc.) ;
  • la soude caustique ;
  • les huiles essentielles.

Les recettes

J’ai sélectionné pour vous différentes recettes de savons, j’espère qu’elles vous plairont !

Pour celles qui en ont besoin, sachez qu’il y a différents tutoriels vidéos, pour vous expliquer toute la démarche à suivre en image, pour mieux vous guider dans la fabrication de votre savon maison (2).

Aussi, la fabrication de votre propre savon bio vous demandera de la patience. Mais la qualité vaut souvent le coup d’attendre, pas vrai ?

Savon solide au beurre de karité et amande douce

saponification karité

Pour cette recette, il vous faut :

  • 100 g d’huile d’olive ;
  • 60 g de beurre de karité ;
  • 80 g d’huile de coco ;
  • 35 g de soude caustique pure ;
  • 85 ml d’eau ;
  • 8 ml d’huile d’amande douce.

Ensuite, il vous suffit de suivre ces 7 étapes :

  • Dans un récipient en verre, diluez les cristaux de soude caustique dans l’eau.
  • Faites fondre l’huile de coco, le beurre de karité et l’huile d’olive au bain-marie, à feu très doux (pas au-dessus des 40 °C !).
  • Versez le mélange de l’eau et de la soude dans celui de vos huiles, puis rajoutez l’amande douce.
  • Mélangez le tout à l’aide du mixeur plongeur.
  • Versez soigneusement le tout dans votre moule à savon, puis laissez reposer 2 jours avant le démoulage.
  • Démoulez votre savon à l’aide des gants, car il est encore corrosif à ce moment-là.
  • Laissez votre savon reposer pendant 4 semaines avant de pouvoir l’utiliser.

Savon surgras nourrissant

Pour cette base de savon surgras, rassemblez :

  • 210 g d’huile d’olive ;
  • 180 g de beurre de karité ;
  • 120 g d’huile de coco ;
  • 90 g d’huile d’avocat ;
  • 257 g de lessive de soude ;
  • 5 ml de vitamine E ;
  • 20 g de miel.

On passe maintenant aux 7 étapes de la recette :

  • Versez dans un récipient en verre l’huile d’olive avec l’huile d’avocat.
  • Faites cuire au bain-marie, à feu très doux (pas plus de 40 °C) le beurre de karité et l’huile de coco.
  • Ajoutez ce mélange au récipient, puis ajoutez la soude avec précaution.
  • Mélangez le tout avec le mixeur.
  • Ajoutez la vitamine E ainsi que le miel, puis mixez de nouveau jusqu’à obtenir une pâte lisse.
  • Versez le tout dans votre moule, puis laissez sécher 2 jours avant de démouler.
  • En portant vos gants de protection, démoulez votre savon, puis attendez 4 à 5 semaines avant de pouvoir en profiter.

Savon exfoliant

Pour cette dernière recette, il vous faudra :

  • 200 g de beurre de karité ;
  • 160 g d’huile de coco ;
  • 160 g d’huile de pépins de raisin ;
  • 160 g de beurre de cacao ;
  • 120 g d’huile de ricin ;
  • 339 g de lessive de soude ;
  • 24 g d’huile essentielle d’ylang ylang ;
  • 3 cuillères à soupe de graines de pavot.

Il ne vous reste plus qu’à suivre ces 10 étapes :

  • Versez les huiles liquides dans un récipient en verre.
  • Faites fondre vos huiles et beurres solides au bain-marie, sans dépasser les 40 °C.
  • Ajoutez-les avec les huiles liquides, puis laissez refroidir un peu.
  • Versez en douceur la lessive de soude au mélange puis mélangez à l’aide d’une spatule.
  • Mélangez le tout avec le mixeur plongeur pour épaissir la pâte.
  • Ajoutez l’huile essentielle d’ylang ylang et mixez encore. La pâte va devenir plus épaisse et sera plus difficile à travailler.
  • Ajoutez les graines de pavot.
  • Mélangez le tout à la spatule, afin de répandre les graines uniformément dans la pâte.
  • Versez la pâte dans votre moule, puis laissez sécher pendant 2 jours avant de procéder au démoulage.
  • Démoulez à l’aide des gants, puis laissez le savon reposer pendant 4 semaines avant de pouvoir vous en servir.

Pourquoi utiliser un savon à froid ?

Le savon solide à froid est bien plus doux et hydratant que les savons issus de l’industrie, confectionnés à chaud.

C’est parce qu’ils contiennent naturellement de la glycérine et qu’ils sont formulés à base d’huiles et de beurres, le tout travaillé à froid, afin de préserver toutes leurs propriétés.

De plus, une confection maison ou par un artisan vous assure des ingrédients sélectionnés avec soin, souvent issus de l’agriculture biologique, pour un produit bien plus qualitatif que ceux qu’on trouve sur le marché.

Enfin, opter pour un savon solide à froid encourage un processus de fabrication bien moins énergivore, ce qui est un gros plus pour le bon respect de notre environnement !

Comment conserver un savon à froid ?

saponification conservation

Les pains de savon ont souvent la vie dure dans la salle de bain : mal rangés, ils ont tendance à occire ou rancir plus rapidement si vous n’en prenez pas soin !

Eh oui, même si cela ne paraît pas toujours évident, un savon solide à besoin de rester au sec pour durer plus longtemps.

Ainsi, entre chaque utilisation, n’hésitez pas à le placer à l’abri de l’humidité pour éviter qu’il ne fonde plus vite.

Pour cela, optez pour un porte-savon percé, qui s’occupe d’évacuer le trop plein-d’eau, pour permettre une bonne aération de votre savon – et éviter de le retrouver gluant le lendemain !

Il existe une multitude de porte-savon, mais je vous déconseille ceux en bois ou en métal, car ces matériaux gardent l’eau, ce qui est la meilleure façon de laisser votre savon patauger et rancir !

Conseil de dernière minute

Nous arrivons à la fin de cet article dédié à la saponification à froid et mes recettes de savon à faire soi-même, j’espère que vous avez trouvé de quoi vous inspirer !

Je me permets un dernier conseil dans l’utilisation de votre savon solide à froid, pour rallonger sa durée de vie.

En effet, vous êtes encore nombreuses à étaler le pain de savon directement sur votre peau, puis de frotter avec, comme si c’était une éponge. Mauvaise idée : vous allez prendre à chaque fois une quantité de savon importante.

Ainsi, pour en profiter plus longtemps, faites-le mousser dans vos mains ou sur un gant de toilette, puis lavez-vous avec cette mousse.

Et pendant que vous vous lavez, évitez de poser votre savon près du jet d’eau, sinon bonjour le gaspillage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − dix =