Décoloration ratée : mes conseils pour sortir de l’impasse capillaire

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
décoloration ratée

Toutes les décolorations ne se passent pas comme dans un rêve. Il y a parfois quelques ratés, qui peuvent provoquer un gros stress – voire une crise de larmes – à la vue de vos cheveux depuis votre miroir.

Les cheveux représentent une grande partie de notre personnalité. Qu’on fasse une erreur de coupe ou de couleur, c’est toujours le début de la fin !

Que vous passiez par un salon de coiffure ou par une coloration maison, le résultat ne vous plait pas du tout : vous vous retrouvez avec des reflets indésirables et une couleur de cheveux qui l’est tout autant !

Comment rattraper cela ? Pas de panique ! Dans cet article, vous saurez tout sur la décoloration ratée, ainsi que mes conseils pour sortir de l’impasse capillaire. Suivez le guide.

Qu’est-ce que la décoloration ?

Petit cours de rattrapage pour celles qui ne connaissent pas encore le procédé, afin que l’on sache toutes de quoi nous parlons ici !

Le but de la décoloration est de faire pénétrer du peroxyde d’hydrogène à l’intérieur des cheveux, afin qu’ils éclaircissent. Sachez qu’ils peuvent gagner jusqu’à 8 tons plus clairs que votre couleur de cheveux naturelle.

Ainsi, vos pigments de couleur présents dans la fibre du cheveu sont décolorés au contact du produit décolorant.

Attention, avant d’arriver à la couleur souhaitée, il faut parfois plusieurs séances chez le coiffeur, surtout si vous avez les cheveux foncés de base. 

En effet, avant d’obtenir de beaux cheveux décolorés, il faudra passer par quelques phases moins sympathiques. Vos cheveux passeront alors progressivement de la couleur orangée, à jaune, puis enfin à blond. 

Enfin, sachez que la décoloration reste indispensable dès que vous visez une couleur de deux tons plus clair que votre couleur naturelle.

Décoloration ratée : mes conseils pour éviter le pire

décoloration ratée conseils

Vous avez vécu un déboire capillaire ? 

Ne vous inquiétez pas, nous sommes nombreuses à avoir vécu ce grand moment de solitude au moment de la découverte du résultat, lorsque celui-ci n’est pas du tout, mais alors pas du tout celui qu’on attendait !

Alors avant d’en arriver à des extrémités que vous pourriez regretter, posez ce rasoir et suivez mes conseils.

On se renseigne avant de partir

Si l’erreur est professionnelle, je comprends tout à fait que vous ne vouliez pas rester une minute de plus dans ce salon.

Néanmoins, comme il ne sera pas question de confier vos pauvres cheveux abîmés aux mêmes mains qui ont raté votre décoloration, vous allez devoir expliquer à un autre professionnel ce qui s’est passé. 

Voilà pourquoi il est important de demander au coiffeur les produits précis qu’il a utilisés, ainsi que leur dosage, pour pouvoir renseigner au mieux celui qui devra vous aider à réparer les dégâts. 

De drôles de reflets

Vous rêviez de cheveux blonds, à l’image de certaines stars que vous enviez depuis toujours, et vous voilà avec des reflets colorés peu glamours.

Vous le savez, à chaque problème sa solution.

Des cheveux oranges

Les reflets oranges sont assez fréquents, surtout si vous avez les cheveux bruns au naturel.

Si vous avez effectué une décoloration depuis chez vous, sachez que vous ne vous débarrasserez pas d’une base foncée aussi facilement.

Cela demande plusieurs étapes pour retirer le dernier pigment coloré de votre chevelure.

Ainsi, deux choix s’offrent à vous : 

  1. Procéder à une coloration permanente ou au henné.
  2. Procéder aux prochaines étapes de décoloration (je vous recommande de le faire en salon).

Des cheveux jaune poussin

décoloration ratée astuces

Ils ont beau être très mignons, personne – ou presque – n’a envie d’avoir des cheveux poussin !

Néanmoins, si cela peut vous rassurer, sachez que le jaunissement des cheveux est très courant, même sur cheveux clairs.

En effet, cela dépend plutôt de la nature de votre chevelure. Si vous avez de la chance, elle devient platine toute seule, comme une grande. 

Les moins chanceuses devront s’armer d’un allié de taille pour sauver leur crinière de ces horribles reflets jaunes : l’utilisation d’un shampoing violet.

Une décoloration-maison ratée

Je le répète souvent, surtout lorsque c’est la première fois, je ne vous recommande pas du tout de réaliser une décoloration chez vous.

En effet, avec ce type de produit, vous risquez de ne pas :

  • respecter le temps de pose ;
  • appliquer la décoloration de manière uniforme sur vos cheveux.

De plus, si vous avez déjà les cheveux colorés, l’exercice à domicile prendra rapidement une sale tournure.

Ainsi, pour réparer les dégâts, vous pouvez procéder à quelques retouches ou aller demander de l’aide à un professionnel.

Enfin, en ce qui concerne celles qui ont les restes d’une vieille coloration capillaire, je vous conseille d’attendre avant de retenter quoi que ce soit, si vous ne voulez pas perdre vos cheveux.

Si le résultat est vraiment catastrophique, vous pourrez procéder à un démaquillage capillaire, qui vous permettra de faire disparaître tout souvenir de votre ancienne coloration.

Attention en revanche, ce produit miracle ne pourra rien faire sur les mèches décolorées !

Et pour les cheveux chewing-gum ?

décoloration ratée soin

Voilà l’une des pires choses qui puisse vous arriver : les cheveux chewing-gum. Même si l’image fait sourire, croyez-moi, vous n’avez pas envie de le vivre !

En effet, des cheveux chewing-gum peuvent faire leur apparition après :

Parce qu’ils ont été trop malmenés, ils prennent cet aspect chewing-gum, impossibles à coiffer, même mouillés !

Dans ces cas-là, il ne faut surtout pas insister en tirant trop dessus pour essayer de les démêler, vous risquez de fragiliser encore plus la fibre capillaire déjà pas à la fête.

Car cette texture étrange et incoiffable est le résultat d’une trop forte détérioration de la kératine, qui compose tout de même 95 % du cheveu.

Dans ces cas-là, vous devez passer par la case salon, afin de bénéficier d’un : 

  • traitement profond à base de kératine, qui va agir directement à l’intérieur du cheveu ;
  • soin « Bubble Gum », qui redonne de la force dans les cheveux afin qu’ils ne cassent pas.

Bien sûr, je ne vous raconte pas tous les soins qu’il faudra apporter à votre chevelure pour la remettre d’aplomb de retour chez vous. Il va vous falloir un maximum de patience.

Enfin, oubliez les colorations pendant tout le temps de guérison de vos cheveux. Ce n’est pas le moment de faire un nouveau test qui leur serait fatal !

L’importance des soins premium pour des cheveux en détresse

Catastrophe capillaire ou non, il est très important de chouchouter vos cheveux après une décoloration.

Revoyons ensemble les basiques !

Nourrir ses cheveux

La décoloration n’a rien d’anodin pour votre crinière. Comme elle modifie son aspect en profondeur, ne vous étonnez pas d’avoir un cuir chevelu irrité et des cheveux secs !

Pour redonner à votre chevelure un coup d’éclat, optez pour des soins nourrissants, issus de l’agriculture biologique de préférence dans le commerce, ou à l’aide d’huile végétale si vous préférez le fait-maison ! 

Ne lésinez pas sur la pose de masque régulièrement – à raison de 1 à 2 fois par semaine – et à l’utilisation d’un shampoing spécialement conçu pour les cheveux colorés.

Hydratation intense

décoloration ratée meilleurs

Vos cheveux ont besoin de manger, mais ils ont aussi besoin d’être hydratés !

Pour cela, n’hésitez pas à appliquer du gel d’aloé vera pur sur vos cheveux, ou de le mélanger à vos produits habituels.

Vous verrez à quelle vitesse ils vont boire et se remettre sur pied.

Compléments alimentaires

Si vos cheveux n’ont vraiment pas apprécié cette décoloration, vous pouvez également opter pour des compléments alimentaires vendus dans le commerce.

Ainsi, ces petites gélules :

  • activent la repousse des cheveux ;
  • limitent la chute. 

Mon dernier conseil pour la route

Si la décoloration ratée vous a également flingué la fibre capillaire, je vous déconseille fortement de vous relancer dans une décoloration, sous peine de perdre vos cheveux.

Eh oui, je vous assure qu’il est tout à fait possible de les abîmer à ce point !

Ainsi, il est recommandé d’attendre au minimum 3 mois avant de retenter quoi que ce soit sur vos cheveux. C’est le prix à payer pour retrouver de beaux cheveux et en parfaite santé.

J’espère que mon article sur la décoloration ratée, ainsi que mes conseils pour sortir de l’impasse capillaire vous seront utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − cinq =